Je mange énormément de salades, été comme hier : salade de fèves, asperges et avocat au milletsalade d'endives et truite fumée, salade de pois chichessalade de riz, avocat, nectarine et courgettesalade de haricots blancs à la grecque ou simple salade de crudités... Je ne crois pas qu'il se passe un seul jour dans l'année sans que je ne mange une salade. C'est ainsi que je me suis rendue compte que ma consommation d'huile était plutôt conséquente.

sauce salade sans huile aux noix de cajou 0000001 LE MIAM MIAM BLOG

Dans un 1er temps et pour me donner bonne conscience, je me suis mise à acheter des huiles de meilleure qualité c'est à dire non plus le 1er au supermarché mais du bio et même parfois du bio enrichi en poudre de perlimpinpin. J'ai ainsi testé un mélange de 4 huiles bio permettant de répondre aux besoins lipidiques spécifiques des adultes jusqu’à 50 ans et ainsi contribuer à apporter à chacun des Oméga 6, des Oméga 3 optimisé et de la vitamine E. 14 euros le litre. Oups... J'ai aussi testé des huiles bio de lin, de courge, de noix, de cumin noir... J'ai du tester tout le rayon bio de mon supermarché ! Mais toujours ce soucis de prix mais outre le prix, je continuais à consommer beaucoup d'huile.

Alors dans un second temps, je me suis intéressée aux sauces sans huile et là, un nouvel univers s'est ouvert à moi. Ce n'est pas un blague. On peut réaliser d'excellentes sauces salade sans huile mais avec des purées d'oléagineux, avec des yaourts au lait animal ou au lait végétal, avec des jus de fruits et/ou de légumes, avec du bouillon... Il y a vraiment énormément de possibilités si on veut alléger un peu sa consommation d'huile, ce qui était ma volonté.

Rassurez-vous, je n'ai pas supprimé l'huile de mon alimentation, ce n'est pas du tout ma volonté. Je continue de consommer de l'huile d'olive, de lin, de tournesol, de colza, d'arachide, de sésame pour leurs apports en oméga 3, oméga 6 (sans excès), oméga 9, polyphénols et vitamine E notamment. Mais depuis plusieurs années maintenant, je me prépare des sauces sans huile. Ma recette préférée est la sauce salade sans huile aux noix de cajou et au curcuma. On la voit régulièrement figurer sur mon compte Instagram et tout aussi régulièrement, on me réclame sa recette. Je suis tellement habituée à la préparer que je ne pèse rien, je la fais à l'oeil, au feeling. Alors la dernière fois que je l'ai réalisé, j'ai pris le temps de tout peser et je peux enfin vous la livrer.

Comme toujours, je vous anote toutes les détails : provenance, alternative, recommandations. Ne soyez donc pas effrayé par la longueur de la recette car il n'y a pas plus simple et rapide à faire.

sauce salade sans huile aux noix de cajou 0003 LE MIAM MIAM BLOG

Préparation : 5 mn
Repos : -----
Cuisson : -----
Difficulté : 1/5

Ingrédients pour +/- 170 g de sauce salade sans huile aux noix de cajou et au curcuma :
- 100 g de noix de cajou non salée
Choisissez des noix de cajou nature, non salée, non parfumée. Vous pouvez les acheter bio, en vrac ou en sachet au rayon apéritif de votre supermarché. Prenez ce que vous préférez tant qu'elles sont nature.
- 100 g d'eau pour une sauce épaisse du type mayonnaise maison
Pour une sauce beaucoup plus fluide, liquide comme une vinaigrette, utilisez 125 g d'eau. Personnellement, j'aime réaliser cette sauce avec 100 g de noix de cajou pour seulement 100 g d'eau afin d'obtenir une texture assez épaisse. Ainsi, je m'en sers aussi bien pour enrober une salade de pâtes par exemple, que pour y tremper des fleurettes de chou-fleur cru à l'apéro. À vous d'ajuster la quantité d'eau pour obtenir votre consistance préférée.
- 1 cuillère à soupe de persil déshydraté soit 1 g
J'utilise du persil déshydraté par simple commodité, j'en ai toujours un pot chez moi, c'est pratique. Vous pouvez remplacer le persil déshydraté par du persil frais mais dans ce cas, j'ai constaté que la sauce se conserve mais longtemps. D'un point de vue nutritionnel, même si le persil déshydraté est plus calorique, l'un et l'autre se valent si on considère la quantité nécessaire à cette recette.
- 1 pincé d'ail déshydraté soit 1,5 g
Pour l'ail, vous devez impérativement utilisez de l'ail déshydraté (ou ail semoule) car l'ail frais est beaucoup trop puissant (et indigeste) pour réaliser cette sauce salade.
- 1/2 cuillère à café de curcuma en poudre soit 3 g + 1 grosse pincée de poivre fraîchement moulu
J'ajoute du curcuma dans cette sauce car c'est une épice extrêmement riche en antioxydants donc très bonne pour la santéSi les propriétés antioxydantes du curcuma commence à être reconnues, son principal actif, la curcumine, est mal assimilé par l'organisme. Le curcuma traditionnellement utilisé en alimentation ne renferme que 2 à 3 % de curcumine. Faible pourcentage + faible absorption = aucun intérêt. Heureusement, la présence de pipérine (un des composés majeurs du poivre) augmente de 154 % l'absorption de la curcumine donc pensez à toujours associer curcuma et poivre.
- 1 petite pincée de sel ou de sel de céleri

Réalisation :
1. Dans le bol du blender, mixez tous les ingrédients. Arrêtez de mixer, raclez les bords, mixez à nouveau et répétez ainsi jusqu'à obtenir une sauce sans morceau, totalement fluide.
2. Versez la sauce directement sur votre salade ou dans un pichet pour que chacun puisse se servir à sa guise. Pour la conservation, voic ci-dessous...

sauce salade sans huile aux noix de cajou 0000002 LE MIAM MIAM BLOG

ICONE fleche vers la droite verte 30

Je conserve ma sauce salade sans huile aux noix de cajou et au curcuma dans une boite en plastique de type Tupp', bien fermée, au réfrigérateur, jusqu'à 5 jours grand maximum. Si, au bout de 2-3 jours, vous voyez que vous n'allez pas refaire de salade et donc utiliser votre sauce, n'hésitez pas à en tartiner une tranche de pain au moment du fromage. Croyez-moi, c'est vraiment super bon et c'est donc un excellent moyen de finir cette sauce salade sans huile aux noix de cajou et au curcuma.

livres sur le gras alimentation 2
Voici 2 livres sur la même thématique, 2 livres qui étaient présentés quasi côte à côte sur les étals du Furet du Nord au centre commercial V2 à Villeneuve d'Ascq (59, Hauts de France). Alors à qui avez-vous le plus envie d'accorder du crédit en matière de santé : le médecin ou le chef businessman ?

J'en profite donc pour vous dire que NON, le gras n'est pas mauvais pour la santé si, bien évidement, on consomme du bon gras et en quantité raisonnée. Si vous manger plus de beurre que de pain au petit-déjeuner, si vous noyez vos spaghettis dans la crème liquide, si le kouign amann constitue l'essentiel de votre alimentation ; il y a quand même de très fortes chances pour que cholestérol, maladies cardiovasculaires et obésité deviennent vos meilleurs ennemis. Pour autant, n'allez surtout pas croire un certain Jean-François P. qui a publié un livre de recettes intitulé Zéro gras. Autant se dispenser de sucre est une bonne chose, autant se dispenser de gras est d'une débilité sans nom.
Je vous invite à écouter le podcast de l'émission La table des bons vivants du samedi 9 mars dernier. Le docteur Pacaud faisait partie des invités de Laurent Mariotte et a eu de très bons mots notamment au sujet du gras.

podcast Mariotte

Émission La table des bons vivants de Laurent Mariotte, Europe 1, samedi 9 mars 2019.
Les invités des Bons Vivants :
Dr Gérard Pacaud, médecin et auteur du livre "Alimentation, il faut tout changer !" (éd. Archipel). Je vais aller feuilleter ce livre et peut-être me l'acheter. À suivre...
Valérie Bonneton, comédienne à l'affiche de 8 euros de l'heure avec Dany Boon au théâtre Antoine (Paris).