mercredi 23 janvier 2019

Blondie au chocolat blanc et à l'amande avec une base au levain

Quand j'ai servi ce blondie à mon mari, je lui ai dit que c'était un fondant sans mentionner "chocolat blanc" et "levain". Pour lui, comme pour beaucoup, le chocolat blanc n'est qu'un ersatz de chocolat, une chose sucrée et grasse sans intérêt gustatif. Je ne lui ai pas, non plus, parlé de levain pour ne pas que son palais soit obstiné pour la recherche de son goût. Donc quand je lui ai servi ce blondie, il y a vu une pâte dense et humide, à la surface parsemée de généreuses pépites de (vrai) chocolat noir et d'amandes... [Lire la suite]