Des muffins au chocolat super moelleux et sans gluten, humides et sans lactose, réalisés avec des bananes vraiment trop mûres et pour autant avec un goût de banane quasi imperceptible... Ça vous tente ? J'ai trouvé et testé une recette. Et NOUS avons validé (avec Monsieur qui n'aime pas les banana bread) ces petites merveilles de gourmandises !

banana muffins au chocolat extra moelleux 00003 LE MIAM MIAM BLOG

J'essaye d'éviter au maximum le gaspillage quel qu'il soit. Et comme je cuisine énormément (c'est même mon gagne-pain), je concentre logiquement mes efforts anti-gaspi en cuisine. Cela fait des années que je fonctionne ainsi. Je pourrai même presque dire que j'ai toujours fait particulièrement attention a jeter le moins possible. Toute petite déjà, ma mère me rabachait à la moindre occasion qu'il fallait faire la "chasse au gaspi". Je pense que vu son âge (elle a vaincu son enfance pendant la seconde guerre mondiale), elle a elle aussi était élevée en mode "la nourriture c'est sacré et ça coûte cher, tout le monde n'a pas les moyens de manger à sa faim".
Outre le fait que, effectivement, manger correctement, tous les jours et à sa faim ne soit pas donné à tout le monde hélas ; lutter contre le gaspillage alimentaire c'est aussi un mode de vie respectueux de la nature. Ce double enjeu me touche particulièrement et je veille chaque jour à faire le nécessaire pour jeter le moins possible, engendrer un minimum de déchets et réduire le plus possible mon impact écologique.

Chaque semaine ou presque, je m'achète des bananes. J'adore ça. C'est bon. C'est pratique. C'est un fruit riche en manganèse, vitamine B6, potassium, sélénium et fibres. Sans rentrer dans les détails, c'est un peu le fruit idéal pour ma santé. J'en achète donc presque machinalement toutes les semaines. Je les choisi les plus vertes possible. D'une part, mon mari qui n'est pas très friand de bananes ne les apprécient qu'à peine mûres. Et d'autre part, cela me permet de les consommer tranquillement avant qu'elles ne soient trop mûres voir plus mangeables.
Mais cela arrive régulièrement de me retrouver avec 1, 2 voir 3 ou 4 bananes à la peau noire. Et là je m'en veux terriblement de les avoir achetées machinalement, d'en avoir acheté autant pour ne pas les manger. Alors chasse anti-gaspi oblige, je balance la peau noir au compost et je conserve la chair ultra mûre (limite naturellement transformée en purée) pour faire des cakes, des pancakes, des gâteaux... Que je devrais manger entierement à moi toute seule vu que Monsieur n'aime vraiment mais vraiment pas du tout tout ce qui s'apparente de près ou de loin à un banana bread. Oh mais je ne me plains pas car moi, j'adore ça.

C'est étrange comme les goûts évoluent avec l'âge. Il y a quelques années, je détestais la cannelle, la noix de coco et les gâteaux à la banane. Ma curiosité, mon "ouverture d'esprit gourmand" ont fait que j'ai malgré tout goûté et cuisiné ces produits. Ai-je éduqué mon palais ? Ai-je dégusté de bonnes recettes ? Je ne sais pas. Toujours est-il qu'aujourd'hui, je suis dingue de cinnamon rolls, de chaï tea latte, de rocher coco (pour ne pas dire de Bounty), de banana bread...

Alors pour utiliser 4 bananes dont la peau étaient à 100% passée au noir profond, j'ai décidé de ME faire (pour mon plus grand plaisir) un éniéme banana bread. Je me suis dit que ce serait aussi l'occasion de tester une recette de l'un de mes livres de chefs de cuisine anlgosaxonne (écrit en anglais donc) que finalement je feuillette trop peu. J'ai parcourru mes livres de Jamie Oliver, des soeurs Hemsley, de Davina McCall, de Nadiya Hussain, de Anna Jones, de Yotam Ottolenghi... Et je me suis finalement décidée de tester le chocolate banana loaf de Lindsey Silverman Love.

J'ai connu Lindsey via Instagram et son compte Dolly and oatmeal du même nom que son blog. J'aime beaucoup ce que fait Lindsey. Lindsey est américaine et vit à Los Angeles. Souffrant de "sensibilités alimentaires", Lindsey a supprimé le gluten et les produits laitiers de son alimentation. Bien qu'elle ne soit pas végétalienne, elle se nourri en grande partie de plantes (donc légumes et fruits).
Si j'ai acheté son livre, c'est évidement parce que j'aime particulièrement sa cuisine mais aussi parce que j'aime sa simplicité. Il n'y a pas de chichi, c'est de la cuisine du quotidien, accessible et saine. Son compte Instagram est du même accabis : les photos sont simples, elles présentent sa cuisine et ses repas quotidien sans mise en scène à base de tissu en lin savament froissé, de code couleur étudié, d'eucalyptus ou de craspedia négligement échoué, ou d'avocat à chaque assiette (même si j'adore ça).

Dans son livre Chickpea flour does it all, Lindsey livre une recette de chocolate banana loaf (pain de banane au chocolat) Je l'ai quasi suivi à la lettre. J'ai tout pesé et vous transcris ci-dessous les mesures non pas en cups mais en grammes. J'ai pris la liberté de réaliser toute la recette au mixer pour faire simple, rapide et avec le moins de vaisselle possible. Et vous le noterez surement, j'ai aussi choisi de réalisé son pain en version individuelle afin de pouvoir congeler et donc décongeler mes muffins à l'envie. Je crois ne rien avoir oublié de vous préciser (quelle transparence !)... Il n'y a plus qu'à vous mettre au boulot mais vous verrez, c'est une recette vraiment facile, vraiment rapide et surtout vraiment mais vraiment délicieuse.

banana muffins au chocolat extra moelleux 00004 LE MIAM MIAM BLOG

Préparation : 15 mn
Repos : 20 mn
Cuisson : 25-30 mn
Difficulté : 1/5

Pour 12 banana muffins au chocolat sans gluten et sans lactose, il vous faut :
- 350 g de purée de bananes extra mûres soit 3 à 4 bananes pelées et mixées totalement lisses
- 2 gros oeufs. Mes oeufs faisaient 59 et 62 g coquille comprise
- 75 g de sucre de coco. Vous pouvez le remplacer par du sucre complet (Muscovado ou Rapadura) ou de la cassonade
- 125 g d'huile de tournesol
- 1 cuillère à café d'arôme de vanille liquide. Par goût, j'ai utilisé 2 c.à.c. de l'arôme vanille pâtissier Sébalcé
- 110 g de farine de pois chiches
- 75 g de poudre d'amandes
- 30 g de cacao amère en poudre
- 1 cuillère à café de levure chimique soit 4,5 g
- 1/2 cuillère à café de bicarbonate alimentaire soit 3 g
- 1/2 cuillère à café de sel fin
- 80 g de chocolat noir

Réalisation PAS À PAS au mixer :
1. Pelez les bananes et mixez 350 g de chair.
2. Ajoutez les 2 oeufs + le sucre + l'huile + la vanille. Mixez à nouveau pour obtenir une préparation homogène et fluide, sans morceau.
3. Dans un saladier, tamisez ensemble la farine + la poudre d'amandes + le cacao + la levure + le bicarbonate + le sel.
4. Ajoutez ce mélange tamisé dans le bol du mixer. Mixez à nouveau mais surtout n'insistez pas. Dès que les poudres sont absorbées, stoppez illico sinon le mélange va monter en température et l'action de la levure va commencer.
5. Mon petit plus --> À ce stade de la préparation, je place le bol du mixer au réfrigérateur. D'une part, cela me rassure quand à la température du mélange et au fait que la levure puisse commencer à jouer son role. D'autre part, comme pour une pâte à madeleine, le (petit) choc thermique entre la pate fraîche et le four brûlant donne des muffins bien gonflés.
6. Pendant que la pâte repose au frais :
    - Allumez le four en mode chaleur tournante à 180°C
    - Concassez le chocolat grossièrement
    - Préparez une plaque de cuisson. Posez dessus un moule à muffins et mettez dans chaque alvéoles une caissette en papier. Si vous n'avez pas de caissettes en papier, je vous invite à suivre mon tuto pour réaliserer vous-même des caissettes à muffins.
7. La pâte a reposé 10 voir 20 mn au frais. Sortez-la du réfrigérateur et répartissez-la dans 12 caissettes. Pour info, comptez 72 à 77 g de pâte crue par caissette.
8. Répartissez ensuite, sur le dessus de chaque muffin encore cru, quelques pépites de chocolat. Pour info, 80 g de chocolat en pépites et 12 muffins, ça donne 6,7 g de pépites de chocolat/muffin. Inutile d'enfoncer les pépites dans la pâte.
9. Enfournez illico la plaque de muffins pour 30 minutes de cuisson à 180°C (mode chaleur tournante). Gardez un oeil sur la cuisson, il ne faudrait pas que les muffins soient trop cuits et que les pépites de chocolat brûlent.
10. Au bout de 25-30 minutes de cuisson, plantez une pic (j'utilise une pic à brochette en inox) au coeur de 2-3 muffins. La pic doit ressortir propre. Si c'est le cas, sortez la plaque de muffins du four. Sans vous bruler, déposez chaque muffin sur une grille et laissez totalement refroidir ainsi au moins 1h. Stockez dans une boite hermétique type Tupp' pendant 3 jours. Si en 3 jours vous ne pensez pas manger les 12 banana muffins au chocolat sans gluten et sans lactose, alors congelez-les après cuisson et totalement refroidi. Ça serait dommage de jeter un gâteau réalisé pour lutter contre le gaspillage de bananes trop mûres !