J'étais pétris de bonnes résolutions. J'avais réalisé une pâte, une crème d'amandes et une crème pâtissière. Il ne me restait plus qu'à assembler le tout, cuire, prendre 2-3 photos, rédiger ma recette et me régaler... Mais c'était sans compter sur le fait que, au moment où je me suis décidée à terminer ma galette des rois 100% fait maison, 1) je me suis coupée deux doigts, 2) mon chien à rendu ses tripes et vu le désastre visuel et olfactif, j'ai failli rendre les miennes également, 3) je me suis aperçue que le mini-moule dans lequel je comptais cuire ma galette n'était pas encore assez petit pour rentrer dans mon micro-four et 4) il était 18h30, il faisait déjà nuit et donc impossible de prendre des photos à la lumière naturelle (sachant que je ne travaille pas au flash puisque je n'en ai pas). Voici comment, il y a quelques jours, je me suis dit que j'étais vraiment une galette quiche, une nulle en pâtisserie et surtout en organisation.

J'avais vraiment mais vraiment très envie de vous proposer ma recette de galette des rois car ma version 2018 allait être très originale tant par la forme que par le goût. Je cuirai ma fameuse galette ce week-end, quand mes doigts seront aptes à manipuler des aliments, quand j'aurai trouvé un contenant ou du moins une solution pour la passer au four, quand je ne m'y prendrais pas trop tardivement pour faire une séance photo.

En attendant, je me suis dit que quelques conseils bien pensés, quelques astuces pour réaliser votre propre galette maison pourraient être tout aussi bien venus. Avant tout, mettons les choses au clair parce que je lis des tas d'idées préconçues au sujet de la galette des rois.

Il existe la galette des rois traditionnellement fourrée à la frangipane (crème à base de poudre d'amandes), à la crème d'amande (frangipane additionnée de crème pâtissière) et à la compote de pomme. Il n'existe pas de vraies ou des fausses recettes comme j'ai pu le lire à droite ou à gauche. Faut arrêter avec ce snobisme culinaire totalement ridicule !
Frangipane, crème d'amande ou compote ; à partir de ces bases, beaucoup de déclinaisons sont possibles :
- Remplacer tout ou une partie de la poudre d'amande par une autre poudre de fruit(s) sec(s) ;
- Parfumer la garniture ;
- Ajouter des pépites de chocolat, de caramel, ajouter des morceaux de fruits...
- Remplacer tout ou une partie de la compote de pomme par une autre compote de fruit(s) avec ou sans morceaux...

En écrivant ces lignes, j'ai une bonne dizaine d'idées qui me viennent à l'esprit. Je les testerai pour vous proposer des recettes originales mais en attendant, vous pouvez toujours retrouver ma recette de crème pâtissière inratable (expliquée pas à pas ET en vidéo !) ici, ainsi que ma galette des rois à la crème amandine, poire et chocolat ici.

recette creme patissiere
recette galette poire choco

Les sudistes me diront qu'il existe aussi la couronne des rois provençale. Je me languis d'en goûter une, le jour où je trouverai soit un bon artisan qui en vende, soit une bonne recette pour la réaliser moi-même. D'ailleurs si vous avez une recette, laissez-moi le lien en commentaire. Merci.

Mais soyons méthodique et commençons par le commencement... La pâte feuilletée !
Ok sauf que je ne veux pas faire ma pâte feuilletée maison !

Une galette des rois se réalise avec une pâte feuilletée. Ou pas.
Il est où celui qui a décrété qu'une galette des rois, c'était obligatoirement avec une pâte feuilletée ? Qu'on me l'amene sur le champ, j'ai deux mots à lui dire. Sérieusement, si j'ai envie de faire une galette des rois avec une pâte brisée, une pâte reconstituée, une pâte à jenesaisquoi, pourquoi je m'en priverai ?! Après tout, la galette des rois ce n'est ni plus ni moins qu'une tourte sucrée dans laquelle est cachée une fève. Et là je me dis qu'une galette des rois avec de la pâte filo, ça pourrait être bien sympa également. Idée à creuser ! Bref.

Partons du principe que vous ne voulez pas déroger à la tradition : vous voulez faire une galette de rois avec une pâte feuilletée... Sauf que, comme le titre de ce billet l'indique, vous êtes nul en pâtisserie. Ou alors vous n'avez pas envie de vous lancer dans la réalisation d'une pâte feuilletée maison. No soucy comme dirait Ophély (Ophélie Winter pour les incultes des années 90) (ça ne me rajeuni pas). Quelle est la, voir les solutions ?


a) Achetez une pâte feuilletée pur beurre au supermarché.

Profitez-en pour jeter un oeil à l'étiquette sur l'emballage des pâtes feuilletées pur beurre qui s'offrent à vous et choisissez celle qui est la moins cracra, c'est à dire si possible sans huile de palme (oui, la plupart des pâtes feuilletées pur beurre contiennent également de l'huile de palme) et avec le moins d'additifs possible.


b) Achetez une pâte feuilletée pur beurre chez le pâtissier.

J'insiste sur "pur beurre" parce qu'il existe des pâtissiers qui utilisent de la margarine à feuilletage. En soit, c'est pas mauvais ; c'est un peu comme les croissants au beurre où à la margarine. Ça reste du bon feuilletage fait maison sauf que, quand on utilise du beurre, bah c'est plus doux, plus fondant, plus doré, plus tout en fait. Donc du pur beurre sinon niet, queue dalle, que neni, bye bye, hasta luego baby !

J'insiste aussi sur "chez le pâtissier" et non "chez le boulanger" parce que, vous ne le savez peut-être pas mais un bon boulanger n'est pas forcément un bon pâtissier. Sachez qu'un boulanger qui a un CAP boulangerie peut ouvrir une boutique et afficher sur sa devanture "boulanger-pâtissier". Alors qu'un pâtissier qui a un CAP pâtisserie peut ouvrir une boutique et n'a le droit d'afficher sur sa devanture que la mention "pâtissier". Pour la faire courte, un boulanger peut s'improviser pâtissier sans en avoir complètement les compétences, les qualités.

Donc rendez-vous chez un pâtissier et achetez-lui une pâte feuilletée. Un artisan pâtissier honnête vous en vendra une sans problème (sans doute un peu cher parce que ça le fera suer de vous vendre une pâte feuilletée pur beurre à 5 euros au lieu de vous vendre une galette à 25, 30 voir 35 euros sur laquelle il marge d'avantage). Notez que si votre pâtissier refuse de vous vendre une pâte feuilletée, c'est que peut-être il n'a pas assez de demandes pour en réaliser et en proposer à la vente. OU alors, c'est peut-être malheureusement qu'il achète ses pâtes toutes prêtes et surgelées (escroc !). Dans ce dernier cas, changer de pâtisserie ou retourner à la case départ en passant par la case prison rendez-vous au supermarché.


c) S'il vous plaît, oubliez la pâte feuilletée méthode escargot !

La méthode escargot (ou spirale) est une technique pour réaliser sans grande difficulté de la pâte feuilletée. Je crois savoir que cette technique vient de Thermomix mais beaucoup se la sont appropriée. Je l'ai testé deux fois et ce fut très loin d'être concluant. Mon 1er essai m'a donné une pâte plus biscuitée que feuilletée. Quand à mon 2e essai, j'ai obtenu une brique. La vraie bonne pâte feuilletée c'est de la farine, de l'eau, du beurre, de la patience et beaucoup de temps. La pâte avec la méthode escargot, c'est la version sprint (pour ne pas dire bâclée) de la pâte feuilletée. Logiquement, on ne peut pas être la femme la plus jolie et sexy du monde au saut du lit après 3h de sommeil, sans douche, sans make up, en enfilant le vieux jogging de son mec. Pour rivaliser avec Angelina Jolie Kim Kardashian Ophélie Winter (encore elle ?) Julia Roberts Miss Monde 2016 Iris Mittenaere, faut un minimum de temps et d'application. Et bien la pâte feuilletée, c'est la Iris Mittenaere de la pâtisserie !

Cela étant dit, je ne vous donne pas de lien vers une quelconque recette de pâte feuilletée méthode escargot parce que je ne cautionne pas cette méthode. Sans doute je n'ai pas encore trouvé comment faire pour la réaliser correctement et obtenir un résultat pleinement satisfaisant. Là encore, si vous avez une recette (vraiment) maintes fois testées et (vraiment) approuvées, indiquez-moi un lien dans les commentaire. Merci.


d) Réalisez une autre sorte pâte : une pâte brisée

Entre autres choses, ce qu'il y a de bon dans une galette des rois, c'est quand on mord dans un feuilletage bien aéré, bien croustillant, légèrement doré, bien beurré (pur beurre j'vous dis !). C'est goûtu même si, soyons honnête, on s'en colle partout et au bout de 2 bouchées, même si on se régale, on ne ressemble plus à rien. Oui sauf que, une pâte brisée pur beurre (encore), bien croustillante, bah c'est très bon aussi. Et en plus, c'est ultra facile et rapide à faire. La preuve :

Pour une pâte brisée de 450 grammes (celles du commerce pèsent entre 230 et 280 g), il vous faut :

recette facile de pate brisee 01 LE MIAM MIAM BLOG recette facile de pate brisee 02 LE MIAM MIAM BLOG recette facile de pate brisee 03 LE MIAM MIAM BLOG recette facile de pate brisee 04 LE MIAM MIAM BLOG
Photos réalisées avec mon téléphone portable cette semaine alors qu'il faisait encore nuit...
J'étais en pyjama, les yeux encore collés, c'est vous dire si cette "recette" est simple et accessible à tous.

- 125 g de beurre doux, mou
- 250 de farine blanche. La T45 premier prix fait l'affaire.
- Une pincée de sel fin.
- 80 g d'eau froide. De l'eau du robinet pour faire simple, de l'eau minérale pour faire snob.

Réalisation express (à la main ou au robot mixer) :
1. Coupez et pesez le beurre. Oubliez-le sur un radiateur ou passez-le quelques secondes au micro-ondes pour qu'il ramollisse mais surtout qu'il ne fonde pas.
2. Pesez la farine. Ajoutez-y la pincée de sel.
3. Pesez l'eau.
4. Dans un grand saladier, mélangez tous les ingrédients. Méthode speedy gonzales : mixez le tout au robot pendant 3 à 5 minutes, jusqu'à temps que la pâte s'amalgame et forme un semblant de boule dans la cuve du robot.
5. Formez une boule avec la pâte obtenue et étalez-la grossièrement en rectangle (en carré, en losange, en forme de tétraèdre si ça vous chante) sur une épaisse de +/- 1 cm. Filmez la plaque de pâte et stockez au réfrigérateur au moins 30 mn.
Notez que on ne stocke JAMAIS une pâte en boule tout simplement parce que l'extérieur va bien durcir/sécher alors que le centre restera plus souple hors ce qu'on veut, c'est une pâte uniformément refroidie et "dure".
6. Au bout de 30 mn de repos au frais, il vous suffit de fariner un plan de travail bien propre et sec, et d'étaler la pâte sur une épaisseur de 3 mm (pas moins sinon c'est galère à transposer dans un moule, et guère plus sinon c'est moins agréable à manger).

Voilà, vous savez faire une pâte brisée maison. Il ne vous reste plus qu'à l'utiliser pour votre galette nouvelle génération. Transposez votre pâte brisée dans un moule à tarte, garnissez, ajoutez une fève et enfournez. Pas utile de chapeauté avec un autre disque de pâte brisée... Réinventons la galette, osons la tarte des rois !


e) Tout simplement, oubliez la pâte !

Oui, je sais, une galette des rois c'est une sorte de chausson donc si on supprime la pâte, ce n'est plus un chausson donc ce n'est plus vraiment une galette. Voyons les choses sous un autre angle, voulez-vous ? Une galette des rois, c'est une sucrerie dans laquelle on planque une fève. Partant de ce principe, on peut donc produire des galettes des rois façon cake pops ou façon biscuits Kango. On peut aussi réaliser une galette des rois destructurée revisitée en verrines (cf. la tourte au citron sans pâte de Christophe MIchalak réalisée en verrines que je serai capable de gober l'une après l'autre à m'en rendre malade tellement elles sont trop trop bonnes), en tarte voir pourquoi pas en glace si on se sent d'attaque pour réaliser une glace maison à la frangipane.

Donc si réaliser une pâte ou en acheter une ce n'est pas votre ambition aujourd'hui, oublier la pâte.
Mais alors, on fait comment pour planquer la fève ?

Je vous recommande d'opter pour une version galette des rois au format individuel. Il vous suffit de répartir votre garniture (frangipane, crème d'amande ou compote) dans des ramequins (ou des mini-cocottes) et de ne surtout pas oubliez de planquer une fève dans l'un des ramequins. Ensuite, pour dire de faire semblant de s'être donné un peu de mal, prévoyez un "topping".

Le topping, c'est le chapeau, le couvercle, le dessus en pâte feuilletée de la traditionnelle galette des rois. Pour le topping donc, pléthore d'options s'offrent à vous. Voici quelques suggestions :

- Version fainéant/poil dans la main/pas l'temps :
Écrasez grossièrement des biscuits secs (Speculoos, galettes ou palets breton, palmiers, Spritz...). Saupoudrez les miettes sur le dessus des ramequins soit à mi-cuisson pour un topping doré, bien sec et donc croquant ; on ne devinera pas qu'il s'agit de miettes de biscuits (industriels ?). Ou saupoudrez ces miettes après cuisson pour un topping moins croquant, plus croustillant, plus clair ; les yeux les plus expert arriveront peut-être à deviner qu'il s'agit de biscuits émiettés (mais si vos convives sont bien élevés, ils ne vous en feront pas la remarque).

Capture d’écran 2018-01-04 à 19 Capture d’écran 2018-01-04 à 19 Capture d’écran 2018-01-04 à 19 Capture d’écran 2018-01-04 à 19


- Version je me donne un tout petit peu de mal :
Réalisez rapido un faux crumble en mélangeant du bout des doigts et surtout sans insister 1 portion de sucre en poudre + 1 portion de beurre + 2 portions de biscuits réduits en poudre très grossière. Émiettez cette pâte sur le dessus des ramequins avant de cuire. Si d'un coup, vous vous sentez d'attaque pour finalement réaliser une pâte, en l'occurence, une pâte à crumble, ma recette super mais vraiment super yummy est ici.

recette crumble


- Version mousseuse :
Préparer une chantilly ou une meringue que vous viendrez pochez sur les ramequins après cuisson, quand ils auront totalement refroidis et séjournés quelques heures au frais (parce que pocher de la chantilly sur une préparation qui sort du four, c'est obtenir de la crème liquide).

recette meringue 01 recette meringue 03


- Version je suis addict au sucre :
Réalisez une sauce ou un crémeux caramel pour napper chaque ramequin. Ma recette expliquée pas à pas (et en vidéo, attention ça ne plaisante pas) est ici. Attention, les photos de cette recette sont terriblement gourmandes, je préfère vous prévenir.

recette caramel 01


Toppings réservés à la galette sans pâte à la frangipane ou à la crème d'amandes :

- Version je déculpabilise avec des fruits :
Réalisez ou achetez une bonne compotée de fruits avec morceaux (une recette ici et une autre recette ici). Après cuisson (à chaud si vous passez à table de suite ou à froid, peu importe, c'est bon dans les 2 cas), nappez généreusement chaque ramequin de compotée.

recette compote 01 recette compote 02


- Version j'ai 3 pots de confiture d'entamés :
Dans une petite casserole, faites fondre doucement 5 à 6 cuillères à soupe (plus si vous êtes gourmand) de confiture de préférence sans morceaux mais surtout sans pépin (on oublie direct la confiture de framboise). Une fois la confiture fondue, coulez-la sur les ramequins (chauds ou froids) et laissez totalement refroidir avant de déguster. Vous aurez une petite gelée sucrée et fruitée qui s'accordera délicieusement avec le goût de l'amande.


Voilà, vous avez toutes les cartes en main pour réaliser une galette de rois et ce même si vous êtes nuls en pâtisserie. Ça n'est pas bien compliqué n'est-ce pas ? Si vous mettez en application certaines de mes astuces, n'hésitez pas à me le faire savoir, à m'envoyer des photos ou à me tagger sur Instagram. C'est toujours un plaisir de voir vos réalisations et, pour être honnête, de me dire que j'y suis un tout petit peu pour quelque chose.