J'avais envie de titrer ce billet entremets au caramel mais je ne sais pas si cela aurait été évocateur pour tous.

Quand j'étais au collège, je lisais énormément.
Je n'avais pas le droit d'aller aux boom qu'organisaient mes copines. Je n'avais pas le droit de faire du lèche-vitrine le samedi avec elle. Je n'avais pas le droit non plus de participer à des soirées pyjamas. Mes parents pensaient qu'il était normal qu'une adolescente se consacre aux études et éventuellement à des activités artistiques/culturelles sans oublier d'aller à la messe tous les dimanches matins. Alors j'ai beaucoup étudié, je suis aussi rentrée aux Beaux-Arts, j'ai fait 8 ans de solfège et 6 ans de piano classique, ma mère me réveillait tous les dimanches matins à 8h30 afin que je sois prête pour la messe de 10h00.
Je n'ai pas eu une adolescence difficile, j'ai eu une adolescence chiante sans saveur. Pour m'évader de ce train-train imposé, je lisais énormément. Un gros livre de poche me faisait à peine une semaine. Quand je n'avais plus rien à me mettre sous les yeux, je potassais le dictionnaire. C'est ainsi que j'ai découvert des mots rigolos, des mots incongrus, des mots méchants et des jolis mots.

Entremets est l'un de ces jolis mots que j'ai découvert adolescente et que je n'ai jamais oublié (était-ce prophétique quand à ce que je ferai une fois adulte ?). N'importe quel dictionnaire usuel définit Entremets comme un plat sucré qui se sert entre le fromage et le dessert, voir plus généralement comme dessert. Et si l'on creuse un tout petit peu plus, on s'apperçoit que les Entremets existent depuis le XIIe siècle et leurs définitions a beaucoup évolué au fils du temps. Wikipédia vous racontera tout ça bien mieux que moi si cela vous intéresse.

Aujourd'hui donc, je vous propose ma recette d'entremets au caramel. Crémeux, gourmands, simples et surtout sans prétention, vous n'aurez pas besoin d'ouvrir un dictionnaire ou d'aller à la messe de 10h30 dimanche prochain pour les réussir et vous en régaler.

petite creme au caramel 002 LE MIAM MIAM BLOG
Préparation : 10 mn
Cuisson : 20 mn
Difficulté : ♥♥♥♥♥

Ingrédients pour 6 à 8 petites crèmes individuelles :
- 150 g de sucre en poudre
- 60 g d'eau
- 2 oeufs entiers
- 2 jaunes d'oeufs
- 20 cl de crème liquide entière
- 50 cl de lait entier

Réalisation :
Préchauffez le four à 170°.
1. Dans une casserole de préférence à fond épais, mélangez le sucre et l'eau. Faîtes chauffer à feu moyen sans touiller, uniquement en remuant la casserole si nécessaire. Comptez environ 5 minutes pour obtenir un caramel roux.
2. Pendant que le caramel cuit, dans un saladier, fouettez les oeufs (entiers et jaunes) avec la crème liquide.
3. Faîtes chauffer sur feu doux le lait.
4. Quand le caramel est formé, hors feu ajoutez le lait chaud. Attention au choc thermique qui peut provoquer de gros bouillons voir des éclaboussures.
5. Si le caramel n'est pas dissout, remettez sur feu doux le lait au caramel jusqu'à totale dissolution.
6. Une fois dissout, versez ce lait caramel sur le mélange oeuf-crème et touillez.
7. Transvasez la préparation dans des ramequins individuels et enfournez pour 20 minutes. Si nécessaire, écumez la surface du gras qui peut s'y former. La crème, à la sortie du four, doit être tremblotante.

GP bouche petite creme au caramel 001 LE MIAM MIAM BLOG

LOGO VINÀ l'heure du dessert, j'aime boire un verre d'eau gazeuse (cela me donne l'espérance d'une digestion heureuse). Je ne suis jamais contre un thé bien chaud et légèrement sucré ou mieux encore, un verre de vin blanc doux et frais voir un Muscat. Il n'est pas évident de vous faire des recommandations oenologiques pour une crème au caramel alors je vous conseille surtout et essentiellement de vous régaler.