Allez, j'avoue, j'ai pris un an de plus ce mardi 31 juillet. Je ne suis de celles qui sont chagrinées de vieillir, bien au contraire. Tout le monde vieilli, moi aussi. Et plus je vieilli, plus je me persuade que je deviens sage. Toujours est-il que pour anniversaire, j'ai organisé un déjeuner amélioré chez moi entourée de mes proches. Le beau temps était de la partie, j'ai pu déléguer une partie du repas à mon mari qui s'est donc chargé de cuire impeccablement une énorme côte de boeuf au barbecue. De mon côté, j'ai réalisé quelques bricoles dont une farandole de desserts qui a été très appréciée. Au programme : des petits pots de crème au chocolat noir, des pavés de glace au Speculoos, des tartelettes à la rhubarbe, des petits gâteau au fromage blanc et leur sauce caramel au beurre salé et des financiers. C'est de ces financiers dont je vais vous parler pour le moment.

Il y a un livre dont je ne saurai me séparer, c'est l'excellent PÂTISSERIE de Christophe Felder : un pavé de 794 pages qui explique sans la moindre erreur tous les bonheurs de la pâtisserie. Et c'est Christophe himself qui a écrit, cuisiné/testé toutes les recettes. J'ai déjà réalisé des dizaines de recettes de ce livre et pas une seule n'a été un échec ; c'est très rare d'avoir un livre aussi complet qui ne comporte aucune erreur. C'est donc grâce à ce PÂTISSERIE de Christophe Felder que j'ai réalisé d'excellent financiers pour ma farandole de dessert. J'ai choisi de les préparer en version mini parce que c'est mignon et gourmand, surtout pour une farandole de desserts.

financier 02_20120801
Préparation : 15 mn
Cuisson : 12 mn
Difficulté : ♥♥♥♥♥

Pour 50 mini financiers ou une vingtaine de financiers de taille standard, il vous faut :
- 150 g de beurre doux
- 70 g de poudre d'amades
- 30 g de poudre de noisettes
- 170 g de sucre glace (je suis tombée à court de sucre glace, j'ai donc fait 70 g de sucre glace + 100 g de sucre en poudre)
- 50 g de farine T55 tamisée
- 1 belle gousse de vanille
- 150 g de blancs d'oeufs (avec les oeufs dont je dispose, cela représente 4 blancs)
- 20 g de pulpe d'abricot (il vous suffit de mixer la chair de 1 ou 2 abricots)

Réalisation :
Préchauffez le four à 180°
1. Sur feu vif, faites fondre le beurre jusqu'à ce qu'il dégage un parfum de noisette et se colore légèrement. Ne le laissez surtout pas brûler, surveillez bien la fonte. Une fois fondu, filtrez-le à travers une passette et laissez tiédir.
2. Dans un saladier, mélanger poudre d'amandes + poudre de noisette + sucre glace + farine tamisée.
3. Escalopez la gousse de vanille (on la coupe dans l'épaisseur et sur toute la longueur), prélevez les graines et ajoutez les au mélange poudreux.
4. Ajoutez les blancs d'oeufs et la pulpe d'abricot. Mélangez à la spatule (ou avec le feuille du robot).
5. Ajoutez enfin le beurre fondu tiédi et mélangez à la spatule. La pâte doit être bien lisse et fluide.
6. Remplissez les moules à financiers (en silicone) à ras bord et enfourner 10 à 12 minutes jusqu'à ce que les financiers soient gonflés et légèrement dorés.

LOGO VIN

On a tendance à déguster des financiers avec le café mais pensez également à les servir avec une crème glacée et/ou une coupe de champagne (ils remplacent les boudoirs très agréablement). Vous pouvez aussi, comme moi, les réaliser en version mini et pourquoi pas les inclure dans un bento en guise de dessert. Petite astuce gourmande : n'hésitez pas à ajoutez un dès de fraise ou de litchi sur le dessus de chaque financier avant de les cuire.