Fin février 2012, j'ai eu le plaisir de jouer la touriste quelques jours dans la capitale Anglaise. Je nous avais prévu un programme intense pour visiter Londres en dehors des traditionnels points de chutes touristiques. Et je nous avais aussi prévu un déjeuner au restaurant Fifteen de Jamie Oliver. J'aime beaucoup Jamie Oliver, son naturel, sa décontraction, sa vision de la cuisine, sa façon de la pratiquer et son engagement auprès des jeunes en rupture sociale. Je ne pouvais vraiment pas aller à Londres sans réserver une table à son fameux Fifteen.


Le Fifteen...

tag Fifteen
Le Fifteen de Londres a été créée en 2002 par Jamie Oliver. La volonté de tous les Fifteen du monde est de recruter chômeurs et non diplomés de 18 à 24 ans et de les former à devenir des chefs qualifiés par le biais d'un programme d'apprentissage unique. On leur apprend à aimer, à respecter la nourriture ; on les forme à la boulangerie, à la pâtisserie, à la boucherie... Après 12 mois de cours en institut et de formation pratique au sein même d'un Fifteen, les jeunes sont parés pour devenir la future génération de chefs professionnels.

Fifteen vue extérieure 03 portrait
Le fifteen de Londres est un établissement situé au nord du quartier de la City. Logé dans un bâtiment industriel, il se compose de la brasserie Trattoria au rez-de-chaussée et du restaurant Fifteen au sous-sol (ce qui explique la piètre qualité de mes photos). Les réservations, pour ce dernier, sont obligatoires. J'y ai vu un groupe d'étudiants se faire refouler parce qu'ils n'avaient pas réservé alors que le salle était quasi vide !

Fifteen vue extérieure 00
Réservation prise pour déjeuner au Fifteen le 29 février 2012 à 12h30 (12:30 PM). Nous arrivons sur les lieux à 12h00, on nous installe au bar pour patienter, face aux cuisines de la Trattoria.

bar trattoria 00
TtrattoriaLe bar et la salle de réception du Trattoria

A 12h30 tapante, une serveuse nous invite à la suivre au sous-sol. Nous allons pénétrer dans l'antre du Fifteen (hiiii !!!), du tout premier Fifteen au monde qui fête cette année ses 10 ans. Escalier à ambiance qui débouche sur un comptoir taillé dans un tronc d'arbre : le ton est donné !

escalier FifteenLa spectaculaire descente d'escalier qui nous mène au Fifteen

Un jeune et plutôt bien de sa personne gentil serveur nous installe à une table et nous apporte le menu du jour. Il tente quelques mots en français. Le cadre et la déco sont épurés, la musique discrète et le menu appétissant... J'ai faim !

Petite apperçu du Fifteen depuis notre table

menu recto Fifteen 8MoLa carte du mercredi 29 février 2012 (cliquez sur l'image pour la consulter en plus grand)

C'est à vous de composer votre menu comme bon vous semble : 2 assiettes pour 26£, 2 assiettes + 1 dessert pour 30£ ou 4 assiettes pour 36£. Si vous souhaitez manger exclusivement des entrées, vous pouvez si vous le souhaitez optez pour le 4 courses for £36 et choisir 4 entrées !


Notre repas au Fifteen...

Quand on m'apporte le menu, je suis un peu déstabilisée car avec mon anglais nullissime, je choisi mes plats en ne comprenant qu'un ou deux mots par intitulé.
En attendant d'être servi, nous nous laissons tenter par un pichet de cocktail à base de Gin, soda, citron, yuzu et diverses herbes aromatiques. Absolument délicieux ! Léger, frais, pas entêtant, ce cocktail se boit tout seul. Sans le demander, on nous offre 2 tranches de foccacia à tremper dans une très bonne huile d'olive.

cocktail Fifteen faccacia Fifteen
Pichet de cocktail maison et focaccia & son huile d'olive


Mon mari a opté pour le 2 courses for £20 avec :

risotto Fifteen
Entrée : Risotto (Vialone Nano) à l'artichaut braisé, citron rôti, olives noires et ricotta salata
Ce plat que mon mari a choisi de prendre en entrée était très copieux. Crémeux et fondant au rendez-vous mais malheureusement un peu trop salé.

canard Fifteen 02
Plat : Cuisse de canard lentement braisée avec lentilles de Castelluccio, bette à carde et piment

Rien a redire : c'était très bon, bien parfumé, pas écoeurant.


J'ai opté pour le 2 courses plus dessert for £30 avec : 

gnocchis Fifteen
Entrée : Gnocchis de betterave et pomme de terre, betteraves rôties, marjolaine et mascarpone à l'orange sanguine
Je ne savais pas ce que voulais dire "beetrout" sur le menu, j'ai choisi ce plat parce que j'ai seulement reconnu le mot "gnocchis". Hors je n'aime pas les betterave d'habitude. Et bien là, je me suis ré-ga-lée ! Plat très fondant et gourmand, peut être un tout petit peu trop gras.

8heures fifteen
Plat : Médaillon d'agneau fermier cuit 8h, aubergine, anchois, câpres, épinards et romarin
Rien à redire non plus : parfait à 100% ! Viande ultra fondante et délicate accompagnée d'un jus fabuleux.

tarte chocolat Fifteen
Dessert : Gâteau au chocolat noir, crème à la vanille et zestes confits d'orange
Nous avons partagé le dessert et nous l'avons trouvé très bon. C'est un gâteau qui oscille entre la mousse et la ganache au chocolat noir. On a peut croire que ce soit écoeurant mais non, pas du tout.


Mon avis...

En cette fin de février 2012, nous avons passé un excellent déjeuner au Fifteen à Londres. La carte est très attrayante et nous n'avons eu aucun mal à trouver des mets à notre goût. Le service est discret, souriant et attentionné. Me voyant mitrailler nos assiettes, le serveur me propose de m'offrir le menu et nous demande si nous souhaitons qu'il nous prenne en photo. Le cadre est simple, peut être un tout petit peu impersonnel au Fifteen (plus pointu à la Trattoria). C'est décidé, lors de notre prochain passage à Londres, nous irons tester une autre enseigne de Jamie Oliver !

rez de chaussee Fifteen 02
Les + :
- Le restaurant se trouve à 5 minutes à pied de la station de métro Old Street.
- Réserver une table au Fifteen est ultra simple, inutile de parler anglais car tout peut se faire par Internet. Rendez-vous ici : indiquez jour, heure et nombre de convive puis cliquez sur find a table. Le site se charge de vous proposer ce qu'il reste de disponibilité, vous n'avez plus qu'à choisir et validez.
- Il est précisé sur la carte que si vous avez un régime alimentaire particulier ou si vous êtes végétarien, il suffit de le signaler à votre serveur pour que, en cuisine, on soit amène de vous préparer quelque chose qui saura vous convenir.
- Le service voir l'ambiance générale du Fifteen est très feutrée et ce malgré que les cuisines soient ouvertes sur la salle.
- Le restaurant est cosmopolite. Si vous y déjeuner seul, vous n'aurez pas de mal à entendre un voisin parler français et donc à lier conversation.
- Et le plus important : tout semble être fait 100% maison !

Les - :
- Le restaurant est un peu excentré des zones les plus sympathiques à visiter, prévoyez donc de vous rendre dans ce quartier uniquement pour y déjeuner.
- La carte propose des produits qui ne sont pas de saison ce qui est en totale contradiction avec la philosophie de Jamie Oliver. Je doute fort qu'à Londres (où dans ses environs) on arrive à faire pousser des aubergines ou des oranges.
- Plats un peu trop salé ou un peu trop gras, du moins le jour de notre déjeuner, ce qui ne nous a pas empêcher de nous régaler.

BON A SAVOIR :
- Le service est compris dans l'addition et s'éléve à 12,5% du total de votre note. Néanmoins, il est de bon ton de glisser en plus un petit pour-boire de la main à la main à votre serveur (5£ c'est très convenable).
- Sur chaque addition est ajouté 1€ ; il s'agit d'un don automatique pour la Jamie Oliver Fondation qui oeuvre pour ré-insérer socialement des jeunes en difficulté. Si vous ne souhaitez pas participer, il suffit simplement de le signifier.

Si vous désirez en savoir plus Jamie Oliver, je vous invite à lire ceci.
Et si vous avez la moindre question, les commentaires sont là pour ça.