A chaque virée à la supérette bio, je reviens le bras chargés de céréales. Outre l'intérêt de manger sain, faire ses courses en bio'marché c'est aussi avoir l'opportunité de cuisiner des produits originaux qu'on ne trouve pas ailleurs.

La supérette bio, c'est écologique ET économique.
Les céréales sont en vrac et en libre service. On n'achète uniquement la quantité dont on a besoin. On utilise des sacs en papier recyclé, on se sert, on pèse son sac et on l'étiquete. Pas d'emballage superficiel et polluant, pas de gaspillage non plus. Quand au prix au kilo, il est du coup très avantageux.

Pourquoi je vous parle de tout ça ? Parce que j'ai réalisé un pain ultra méga giga moelleux grâce aux flocons de riz que j'ai acheté dans ma bio coop. Suite à mon essai de pain au quinoa, je me suis dit qu'avec des flocons de riz, ça pourrait le faire aussi. Et bien oui ! De plus, je n'ai jamais réalisé un pain qui se conserve ausi longtemps : 5 jours juste emballé dans un torchon et il a gardé absolument tout son moelleux !

hori
thé Kusmi tea, marmelade Regent's Park, sucre Zuk Zak

Ingrédients pour un pain d'un peu plus d'1kg :
- 180ml de lait
(j'ai utilisé du lait entier)
- 180ml d'eau
- 1,5 c.à.c. de sel
- 20g de beurre doux
- 25g de miel liquide (j'ai utilisé du miel d'acacias)
- 65g de flocons de riz
- 1 petite pomme
- 480 à 500g de farine blanche
(type 55)
- 1 sachet et demi de levure boulangère
(soit 2,5 c.à.c. rases)

Matériel :
- Machine à pain (la mienne est un Bifinet de chez Lidl
- Un couteau

Préparation :
1. Pelez la pomme, ôtez le coeur et détaillez là en petits cubes.
2. Coupez le beurre en dès.
3. Dans la cuve de votre machine à pain, déposez les ingrédients dans l'ordre suivant : eau, lait, sel, dès de beurre, miel, flocons, dés de pomme puis recouvrez de farine. Déposez sur le dessus la levure.
4. Lancez le programme pain complet (environ 3h00), dorure moyenne, poids 1kg.
5. Vérifiez si le pâton n'est pas trop liquide. Si c'est le cas, ajoutez avec parcimonie un peu de farine. Le pâton doit former une boule souple et élastique.

verti_entier

Au final, vous aurez un gros pain bien levé avec une mie qui s'apparente à celle de la brioche. Le goût de la pomme est imperceptible (mon mari ne l'a pas deviné alors qu'il a un palais très développé). La pomme apporte uniquement un surplus de moelleux et de fondant, tout comme les flocons de riz.
Ce pain est un régal au petit déjeuné et pour des toast (au saumon par exemple). Mon mari tient à ce que j'ajoute qu'avec du camembert, c'est aussi très bon !