Cette critique culinaire est personnelle. Mon niveau d'exigence et mes goûts font que vous ne la partagerez peut-être pas. Aussi, je vous invite à visiter les adresses que je critique afin que vous puissiez juger par vous-même de leurs qualités et de leurs défauts.

Le premier week-end de septembre, tous les ans depuis des siècles, la plus grande braderie d'Europe se déroule à Lille. Depuis 12 ans, il n'a pas plu pour cet événement et cette année encore, ce fut le cas. Tant mieux, ça rabat le caquet à ceux qui pensent que le Nord n'est que pluie, vent et grisaille.

Pendant que près de 2 millions de personnes se pressaient dans les 10km de rues de braderie, ma moitié et moi profitions d'un week-end ensoleillé au jardin. Samedi midi, nous nous sommes décidés à manger dans un estaminet car nous avions envie de cuisine régionale.

Direction la Cave d'Hippolyte, anciennement la Taverne de Bavière, à Lesquin...

visite

Nous connaissons ce restaurant depuis longtemps, nous y avons déjà mangé plusieurs fois. Je vous en parle aujourd'hui parce qu'il faut que je vous donne cette très bonne adresse pour déguster un plat de ch'Nord.
Le propriétaire des lieux possède aussi Le petit Wasquehal (à Wasquehal), resto assez connu sur l'agglomération Lilloise. Je lui consacrerai un billet à l'occasion. Revenons plutôt à Hippolyte...

Dans la Cave d'Hippolyte, comme son nom l'indique, vous déjeunerai en sous sol. Ne vous inquiétez pas, c'est climatisé et ventilé, aucun risque de suffocation si votre voisin déguste une flamiche au Maroilles.

interieur

- Niveau déco, c'est assez sommaire. N'allez pas dans cet estaminet si vous cherchez une ambiance particulière, non. Ici on vient pour bien manger, voilà tout.

- Niveau service... Ce jour là, le bas blesse. Apparemment, un apprenti garçon de salle les a lâché à la dernière minute ce qui explique les 35 minutes d'attente entre la prise de notre commande et le service de notre plat (principal et unique). Pour le coup, nous avons été très déçu mais ne vous fiez pas qu'à mon unique avis car c'est la première fois que nous avons du faire preuve d'autant de patience chez Hippolyte. Lors de nos précédents repas dans cet estaminet, le service était juste assez rapide.

- Niveau carte, le choix est plus que légitime pour une brasserie : tous les plats typiques du Nord y sont, on peut aussi prendre une belle pièce de viande ou du poisson. Il y en a pour tous les goûts. 6 bières à la pression sont dispo pour les connaisseurs. Et les enfants ont aussi leur propre menu.

- Et dans l'assiette alors ? Que du bonheur ! Monsieur a choisi une carbonnade flamande, on lui a servi une petite marmite rempli à ras bord de viande et de sauce. J'en salive en tapant mon billet, c'est dire. Quand à moi, j'ai pris un welsh complet tout aussi délicieux. C'est un grand et sincère 20/20 pour la cuisine. Bravo au chef ! Je n'ai pas eu idée de prendre en photo nos assiettes parce que, j'avoue, on s'est rué dessus.

- Niveau prix, ça te tiens. Pas plus cher qu'ailleurs mais bien meilleur.

ticket

Alors au final, je vous conseille vraiment d'aller déjeuner à la Cave d'Hyppolyte.
Le samedi midi, inutile de réserver, contrairement au samedi soir ou le resto est souvent complet. Je vous recommande bien évidement de tester le potchevelch, la carbonnade flamande et le welsh complet, tous très copieux et garnis de frites. Les planches de viande sont énormes mais je n'ai pas goûté. Accompagnez votre plat d'une bière pression, Affligen ou Karmelite pour ceux qui préfèrent les mousses plus fortes.

Bon appétit !