Cette critique culinaire est personnelle. Mon niveau d'exigence et mes goûts font que vous ne la partagerez peut-être pas. Aussi, je vous invite à visiter les adresses que je critique afin que vous puissiez juger par vous-même de leurs qualités et de leurs défauts.

J'ai reçu, ce week-end, un bon nombre d'amis et leurs enfants. Nous étions 10 à table dimanche midi.

Entre la préparation des repas, les amis qui ont dormi chez nous 2 jours, les enfants turbulents et la gestions de mes chats apeurés par tant de remue ménage, j'ai terminé le week end sur les rotules. Du coup, dimanche soir, je n'avais pas vraiment envie de cuisiner mais plutôt envie de me faire servir.

On grimpe dans la voiture direction Villeneuve d'Ascq (59) et on atterri, pas sans hasard, au Bistro du Boucher.

cartevisite

Nous avions repéré l'enseigne lors d'une autre sortie resto et la déco sobre (mais stylée) m'avait tapée à l'oeil. Un bistrot élégant, ce n'est pas si fréquent que ça.
N'étant pas fan de viande, quand j'en déguste, j'aime quelle soit particulièrement bien travaillée. Rare sont les restaurants qui proposent une viande de qualité et une préparation/cuisson en conséquence.

Dimanche soir... Il est près de 21h30, la salle de service est quasi vide. Seules 3 tables sont occupées ; on nous demande malgré tout si nous avons réservé. Et question habituelle "vous êtes combien ?"...
On nous fait asseoir dans un recoin qui est hélas accolé aux toilettes. Pourquoi nous ranger là alors qu'il y au moins deux dizaines de tables de libre ailleurs ?
Un serveur peu souriant nous présente le menu et nous apporte les plats du jour sur ardoise. Il ne sourit pas et prend un ton un peu hautain. Est-ce le pseudo standing du lieu qui lui impose cette froideur ?

carte

Aïe ! Pour un bistrot, on s'attendait à des prix plus accessibles.

L'homme choisi un pavé (cuit) - pommes frites accompagné d'un verre de vin rouge. J'opte pour un magret de canard au miel (bien cuit) - pommes salardaises accompagné d'une demi Badoit. Nous sommes très rapidement servis. Les plats sont alléchants et j'en oublie de les prendre en photo. Dommage. C'est beau, ça sent divinement bon, l'assiette est remplie correctement. Bon appétit !

Le pavé de l'homme n'est pas assez cuit, hélas. Mon magret est succulent malgré qu'il soit, lui aussi, rosé. Je n'en ai jamais mangé d'aussi bon depuis des lustres... L'accord avec les pommes salardaises est idéal. Je me régale réellement. Il me faudra tenter de cuisiner un magret au miel moi aussi !

On nous propose un dessert et un café que nous refusons. Nous réglons une addition un peu au dessus du budget que nous pensions mettre. On nous propose la carte de fidélité. Le resto aceuille le midi pas mal d'hommes d'affaires.

interieur

Points positifs :
- Si vous désirez manger une viande de qualité bien cuisinée, le Bistrot du Boucher est une très bonne adresse.
- La décoration, l'ambiance est douce et de bon goût.
- Le vin peut se déguster au verre.
- La carte propose du poisson malgré le nom du resto qui en dit long
- Carte de fidélité

Points négatifs :
- Manque de chaleur au niveau du service
- Prix un peu élevés ; compter 13€ le plat et minimum 3€40 le verre de vin
- Carte peu étoffée